Les activités du Centre Social auprès du public vulnérable sont maintenues en ce temps de crise sanitaire et les bonnes volontés sont toujours appréciées et nécessaires pour accompagner les professionnels dans la mise en œuvre des projets. Si l’envie de se rendre utile est présente chez de nombreux citoyens, il est un pas à franchir qui peut paraître difficile en ce moment. Et pourtant, des écullois s’engagent, poussés par des valeurs de solidarité, d’échanges, de partage et d’entraide.

Ce pas, Marie Christine l’a franchi récemment. Arrivée sur Ecully, l’année précédente, elle avait du temps et elle avait envie de s’impliquer auprès des personnes qui en ont le plus besoin. A l’occasion du forum des associations, elle rencontre le centre social puis la professionnelle référente des ateliers sociolinguistiques. Accompagnée par la salariée qui anime ces ateliers, elle trouve assez vite ce qu’elle peut apporter au groupe et la place importante des bénévoles auprès des apprenants. Satisfaite d’être utile, elle est ravie de découvrir une autre facette de sa ville et de ses habitants.

Cet engagement, Frank l’a trouvé grâce à son voisin, administrateur du Centre Social qui lui a présenté l’accompagnement à la scolarité secondaire. Il  avait du temps à mettre à profit et se reconnaît bien dans cette mission : il a lui-même 4 enfants. En situation d’emploi,  il a réussi à trouver une meilleure organisation professionnelle et personnelle, ce qui lui permet de venir régulièrement (1h30/semaine) d’autant que son entreprise valorise l’engagement et le bénévolat et incite ses collaborateurs à assumer des missions dans des associations. Satisfait de la structuration et de l’encadrement de l’activité, même si la dynamique d’équipe est plus difficile pendant cette période de crise sanitaire, il apprécie d’en parler autour de lui (à ses collègues ou à des amis).
Il aime aussi aller plus loin dans son engagement au centre, en participant au projet social. Pour lui, ça relève d’un engagement citoyen.

Chaque année, les jeunes de l’école centrale se mobilisent aussi et viennent partager avec les enfants et les jeunes leurs compétences à l’accompagnement à la scolarité. Cet accompagnement est très apprécié de tous, car il permet aux élèves de découvrir le monde des études supérieures et aux étudiants bénévoles de garder le contact avec la jeunesse et ses besoins. Paule résume sa motivation ainsi : « Venant d’une famille plutôt aisée, j’avais envie d’aider les enfants qui en ont besoin. Les accompagner avec le Centre Social me permet de contribuer à ma manière à leur réussite. »

De plus, cette année nous accueillons deux étudiantes passées par le processus d’accompagnement du centre social et qui viennent à leur tour, donner de leur temps aux enfants. Poussées par des valeurs de solidarité, elles ont envie de partager leur parcours scolaire.

Des activités comme l’accompagnement à la scolarité, les paniers solidaires, le transport des seniors ont besoin de vous entre autres. Comment devenir bénévole au Centre Social ? En prenant contact avec l’accueil qui saura vous orienter vers l’activité de votre choix.

Vous devriez aussi aimer

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.