Le confinement et la période actuelle de déconfinement ont creusé et creusent encore les inégalités entre les enfants.
Dans le cadre d’Ecully –  Ville amie des enfants – , l’Unicef a pris contact avec le Centre Social pour proposer un accompagnement aux enfants de familles isolées, rencontrant des difficultés dans le suivi scolaire de leurs enfants ou le maintien de leurs repères pendant le confinement et lors du déconfinement.

Même si des liens téléphoniques sont maintenus entre les familles et l’école, le manque d’outils numériques, la non- maitrise de la langue française, l’indisponibilité d’une mère ou d’un père poursuivant son emploi et assumant seul la charge de ses enfants, mais aussi la crainte de retourner à l’école ont créé chez des enfants un certain isolement, un déséquilibre dans leur rythme quotidien voire même une perte de certaines bases de français.

Accompagner les enfants à se reconnecter

5 bénévoles de l’UNICEF suivent 5 enfants inscrits en école primaire du CP au CM1 et issus de 4 familles résidant sur Ecully. Chaque enfant est suivi par un bénévole référent.

Cet accompagnement ne se substitue pas à l’école mais permet de maintenir ou recréer des liens avec l’enfant afin de le reconnecter à une vie sociale et rompre son isolement, voire d’éviter son décrochage scolaire ou social.

Ainsi, Anna, Abdallah, Marie Odile, Dominique et Kenza appellent chaque enfant une à deux fois par semaine et prennent le temps de faire connaissance avec lui, d’adapter leur posture pour créer un lien de confiance.

Une écoute bienveillante

Les bénévoles s’intéressent ainsi aux enfants et leur proposent aussi des activités ludiques pour leur permettre de se distraire et s’exprimer, voire maintenir leur niveau d’expression orale en français. Les contacts « à distance » se font d’abord par téléphone et, si cela est possible, par tout autre moyen disponible (Whats app par exemple).

La référente UNICEF de l’action – Annie Guyenon, coordonne les bénévoles et établit un lien régulier avec Caroline, la Conseillère en économie sociale et familiale du centre social pour faire le point sur le suivi des enfants afin de faire part de leur évolution ou de besoins complémentaires impliquant potentiellement la sollicitation d’autres partenaires sociaux du territoire, avec l’accord des familles.

Une action très enrichissante à la fois pour les familles mais aussi pour les bénévoles !

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.